Isolation thermique

Gain en confort, économie d’énergie et valorisation immobilière

Minimiser les déperditions thermiques tout en respectant les contraintes règlementaires, budgétaire et esthétiques.

Parlons de votre projet !

Isolation thermique

Gain en confort, économie d’énergie et valorisation immobilière

Minimiser les déperditions thermiques tout en respectant les
contraintes règlementaires, budgétaire et esthétiques.

Parlons de votre projet !

Isolation de la toiture

Présentation des différentes techniques spécifiques, et importance d’isoler la couverture : 30% des déperditions en moyenne !

Isolation thermique extérieure

Illustrations et explication provenant d’un chantier réel, expliqué de A à Z : découvrez le processus au travers d’un cas très intéressant.

Isolation de la toiture

Présentation des différentes techniques spécifiques, et importance d’isoler la couverture : 30% des déperditions en moyenne !

Isolation thermique extérieure

Illustrations et explication provenant d’un chantier réel, expliqué de A à Z : découvrez le processus au travers d’un cas très intéressant.

1. L’isolation de la toiture, gisement d’économies sous-estimé

Potentiel d’économies d’une isolation de couverture

Une toiture bien isolée permet de réduire jusqu’à 30% des déperditions énergétiques de l’habitation, et donc la même proportion en frais de chauffage. L’isolation de toiture est le poste qui possède le potentiel d’économies d’énergie le plus important.

 

En quoi ce poste est-il tellement important ?

Le principe est simple : L’air chaud est plus léger et s’élève naturellement. Il vient alors en grande partie se loger sous le toit. Il est donc essentiel d’isoler directement les volumes chauffés afin de réduire les besoins en chauffage.

 

 

Découvrons ensembles les principales techniques d’isolation spécifiques à la toiture

Qu’il s’agisse d’isolation de toiture (ou couverture) ou de paroi opaque (les murs), il existe deux possibilités pour isoler un habitat : par l’intérieur ou l’extérieur. Voici une liste de solutions techniques pour isoler les combles perdus ou aménagés.

Potentiel d’économies d’une isolation de couverture

Une toiture bien isolée permet de réduire jusqu’à 30% des déperditions énergétiques de l’habitation. L’isolation de toiture est le poste qui possède le potentiel d’économies d’énergie le plus important de tous.

 

En quoi ce poste est-il tellement important ?

Le principe est simple : L’air chaud est plus léger et s’élève naturellement. Il vient alors en grande partie se loger sous le toit. Il est donc essentiel d’isoler directement les volumes chauffés afin de réduire les besoins en chauffage.

 

Découvrons ensembles les principales techniques d’isolation spécifiques à la toiture

Il existe deux possibilités pour isoler un habitat : par l’intérieur ou l’extérieur. Voici une liste de solutions techniques pour isoler les combles perdus ou aménagés.

Les rouleaux d'isolant

Il convient dérouler le matériaux le long des chevrons ou sur le sol des combles est la technique qui a été la plus utilisée de par le passé car elle ne demande pas de matériel additionnel pour sa mise en place. Cependant il convient d’être précautionneux sur l’application des couches ainsi que la pose du pare-vapeur pour ne pas risquer des désordres au niveau de la structures après quelques années. L’isolant le plus employé jusqu’alors était une laine minérale, d’une épaisseur de 20 à 30cm. Aujourd’hui, cela se fait encore, mais il existe une variété de matériaux isolants répondant à différentes contraintes : énergie grise réduite, bio-sourcés (par ex. chanvre), à base de matériaux recyclés (métisse, coton de vêtements recyclés), etc.

 

Le soufflage

Technique dont la mise en oeuvre est extrêmement simple mais seul un professionnel adéquatement équipé peut opérer. Généralement on enlève quelques tuiles ou ardoises à différents endroits de la couverture et l’on injecte l’isolant sur la surface horizontale des combles perdus au moyen d’une buse. Cette technique peut être choisie pour sa simplicité et son efficacité. Il n’est pas rare de l’utiliser même lorsque l’accès aux combles ne pose pas de problème. L’isolant projeté est alors réparti de manière homogène sur la surface du plancher des combles.

 

Les panneaux-sandwichs

Ils sont composés d’une sous face décorative, d’une âme isolante et d’un parement supérieur hydrofuge se mettent en œuvre directement sur pannes ou chevrons, parallèlement ou perpendiculairement au sens de la pente.

 

Le Sarking

C’est une solution d’isolation de haute performance qui s’adapte à tout type de couverture en neuf ou en rénovation. Cette solution nécessite de découvrir complètement le toit et de rehausser la couverture d’une hauteur égale à l’épaisseur de l’isolant. L’installation doit être rigoureuse et minutieuse et nécessite un temps de mise en œuvre important.

 

Les panneaux auto-portants

Ceux-ci s’utilisent dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction. Conçus pour être fixés directement sur les pannes de la charpente ils recouvrent d’un seul tenant toute la hauteur du toit. Cette solution 3 en 1 regroupe la sous-face décorative pour l’intérieur, la couche isolante et le support de la couverture déjà fixé. Ce système complet offre une mise en œuvre très rapide, une isolation continue et l’absence de ponts thermiques garantie. De plus les auto-portants sont plus résistants et offrent de plus grandes portées que les panneaux-sandwich. En revanche, l’utilisation d’un engin de levage est nécessaire.

 

Les caissons chevronnés auto-portants

On peut poser directement le panneau sur les pannes de la charpente et assurer à la fois la finition du plafond intérieur, l’isolation thermique, le support des liteaux et la ventilation de la couverture. Le caisson est composé d’une couche isolante en polystyrène expansé, extrudé ou en mousse de polyuréthane. La mousse est présente entre deux chevrons longitudinaux qui servent de raidisseur.  Une sous-face de plafond est déjà existante en partie inférieure.

 

2. La solution ITE : L’Isolation Thermique par l’Extérieur

Rénovation de façade et isolation par l’extérieur

Nous avons choisi le cas d’une maison de 70 ans, constituée d’un corps de ferme de l’après-guerre en tant qu’exemple. Ceci afin d’illustrer le processus complet d’un chantier faisant appel à une des techniques d’isolation par l’extérieur et pose des couches successives jusqu’à l’enduit de finition. Les murs extérieurs, ou “parois opaques” n’étaient pas isolés : il s’agissait d’une construction en moellons recouverts d’un enduit ciment.

Les techniques diffèrent, de la pose d’isolant sous enduit au bardage, mais la démarche reste sensiblement la même.

 

L’objectif de la rénovation thermique d’une façade est triple

La rénovation envisagée avait pour but à la fois de moderniser la façade, mais aussi d’inscrire les travaux dans le contexte d’une économie d’énergie, et enfin d’apporter un gain en confort, le tout via l’implémentation d’une solution d’isolation par l’extérieur pour la majeure partie des parois opaques, avec toutefois un défi à relever en matière de ponts thermiques pour la partie verrière où une solution en ITI partielle a dû être envisagée.

 

Rénovation de façade et isolation par l’extérieur

Nous avons choisi le cas d’une maison de 70 ans, constituée d’un corps de ferme de l’après-guerre en tant qu’exemple. Ceci afin d’illustrer le processus complet d’un chantier faisant appel à une des techniques d’isolation par l’extérieur et pose des couches successives jusqu’à l’enduit de finition. Les murs extérieurs, ou “parois opaques” n’étaient pas isolés : il s’agissait d’une construction en moellons recouverts d’un enduit ciment.

 

L’objectif de la rénovation thermique d’une façade est triple

La rénovation envisagée avait pour but à la fois de moderniser la façade, mais aussi d’inscrire les travaux dans le contexte d’une économie d’énergie, et enfin d’apporter un gain en confort, le tout via l’implémentation d’une solution d’isolation par l’extérieur pour la majeure partie des parois opaques, avec toutefois un défi à relever en matière de ponts thermiques pour la partie verrière où une solution en ITI partielle a dû être envisagée.

 

Recherche de la solution optimale

L’éligibilité pour l’obtention d’une subvention de l’ANAH a été le fil rouge de notre étude préalable : la validation était atteinte dans ce cas de figure en réalisant un projet présentant un gain thermique de 25%.

Pour y parvenir, différents types d’actions ont été nécessaires : en présentant différentes possibilités ainsi que les avantages et inconvénients de chacune aux propriétaires, nous avons retenu ensemble, lors d’une réunion de préparation de chantier, la solution suivante :

Remplacement de la verrière métallique simple vitrage (non-isolée, dégradée et oxydée) par une construction comportant des murs avec une grande proportion d’ouvrants.

Notre suggestion était d’utiliser le parpaing pour la partie sas, en posant un isolant minéral par l’intérieur, solution qui économiquement était la plus avantageuse pour le client, tout en permettant le plan d’isolation élaboré.

Sur la photo ci-dessus, on peut observer la reconstruction d’un sas avec ouvrants isolés.

Phase 1 : pose de l’isolant et reconstruction

Cette photo permet de visualiser l’agencement de la façade sur laquelle d’une part une verrière préexistante a dû être repensée, matériaux, isolation et traitement des ponts thermiques en optant pour le parpaing, une isolation par l’intérieur (uniquement sur cette partie) et des fenêtre double vitrage isolantes ;
avec d’autre part l’isolant extérieur déjà posé sur les parois opaques.

Ce faisant, la continuité d’isolation peut être assurée, ce qui n’aurait pas été possible en conservant les éléments de départ, une verrière simple vitrage (non-isolée).

Pour assurer la continuité du complexe isolant sur la façade et ainsi éviter une rupture de continuité de l’isolation, nous avons posé sur l’ensemble des parois opaques (murs) 12 cm de polystyrène.

D’autres solutions existaient mais étaient clairement sub-optimales ou problématiques : déposer en conservation la verrière pour la reposer après avoir traité les points singuliers, ou contourner la verrière existante sachant que cela aurait généré des problèmes de pont thermiques, et était de plus incompatible avec la D.T.U. en vigueur.

Phase 2 : La pose de l’impression fixatrice

Il nous faut procéder méticuleusement, étape par étape : après avoir réalisé la pose de l’isolant, calé-chevillé dans notre cas, nous avons recouvert toutes ces chevilles avec un sous enduit : ce sont les “taches” blanches visibles sur la photo (ci-dessus).

Une première couche de sous-enduit doit à présent être posée sur toute la surface. Cette couche pourra alors recevoir une toile de marouflage -un “filet” synthétique permettant d’éviter toute fissuration- qui sera ensuite recouverte du même sous-enduit.

Une fois la toile de marouflage posée et recouverte à son tour par un couche sous-enduit, on réalise l’impression qui va permettre d’appliquer le revêtement décoratif jaune, en finition.
La couche d’impression a pour but de “fixer” ou stabiliser le support avant la mise en oeuvre du revêtement décoratif.

La présence de la bâche verte, visible sur la photo, s’explique par l’impératif d’empêcher les rayons du soleil d’atteindre l’isolant non protégé -nous sommes en plein été- pour éviter tout risque de déformation.

Phase 3 : La finition “enduit organique”

Un enduit organique ou minéral est composé essentiellement de chaux, composées liants et granulats. La finition est déterminée par le grain et la technique : “talochée” dans notre cas.

L’enduit de finition ne peut être complété sur toute une façade en une seule journée. Nous utilisons alors une technique particulière visant à empêcher la matière de sécher à l’endroit où l’équipe doit s’arrêter en fin de journée. La technique consiste à utiliser un “joint de dilatation” -que la photo ne rend pas- permettant d’interrompre la pose de l’enduit pour ensuite reprendre le jour suivant au même point, sans variation de couleur ou de forme.

Résultat final et réception du chantier

La façade la maison a été transformée : les propriétaires étaient très positivement surpris au retour de vacances, satisfaits de l’apparence et du professionnalisme de l’entreprise. La réception a en effet été réalisée sans aucune réserve. Les économies sur la facture de chauffage seront visibles dès les premiers mois d’hiver.

3. Isolation thermique des murs : par l’extérieur ou l’intérieur ?

Merci de nous lire !

Cette section sera très prochainement en ligne, nous travaillons activement pour vous fournir un contenu de qualité.

A très bientôt sur le site de PS Rénovation

La qualification Efficacité énergétique – « ECO Artisan® » traduit le savoir-faire de l’entreprise à mettre en œuvre et/ou installer des matériaux, composants et équipements qui concourent à l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments dans son métier et sa connaissance des principes thermiques et énergétiques, lui permettant de préconiser des travaux dans une approche globale du bâtiment.

La qualification Efficacité énergétique – « ECO Artisan® » traduit le savoir-faire de l’entreprise à mettre en œuvre et/ou installer des matériaux, composants et équipements qui concourent à l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments dans son métier et sa connaissance des principes thermiques et énergétiques, lui permettant de préconiser des travaux dans une approche globale du bâtiment.

Nos clients le savent.

Nous sommes dévoués et passionnés, et conseiller fait partie de notre métier.

Vous pouvez nous laisser un message sur cette page, nous envoyer un email ou nous contacter par téléphone.

PS-Rénovation S.A.R.L.
77, avenue de la République
91230 Montgeron

Parlons de votre projet !

Parlons de votre projet !

Nos clients le savent.

Nous sommes dévoués et passionnés, et conseiller fait partie de notre métier.

Vous pouvez nous laisser un message sur cette page, nous envoyer un email ou nous contacter par téléphone.

PS-Rénovation S.A.R.L.
77, avenue de la République
91230 Montgeron

Nos bureaux

Vous accueillent
du lundi au vendredi,
9h00-12h00 et 14h00-19h00.

77 Avenue de la République,
91230 Montgeron

 


Nos bureaux

Vous accueillent
du lundi au vendredi
9h00-12h00  14h00-19h00

77 Avenue de la République
91230 Montgeron

.

.